Julie Cailler

Docteure en esthétique, sciences et technologies des arts. Spécialité Arts plastiques et photographie (décembre 2014)
Membre de l’EA 410, AIAC, « Arts des Images et Art Contemporain ». Université de Paris 8
Sous la direction de François Soulages

julie.cailler@yahoo.fr

Thèse intitulée

« L’autoportrait en photographie et la mélancolie ».

Activités de recherche

2016
Auto/biographie, télescopie, temporalité, Symposium Rome, Italie, juin, 2016. Titre de l’intervention : « Ubiquité du « je » : autoportrait/autobiographie »
Le cliché photographique comme porte, Université de ST-Louis, Etats-Unis, mars 2016. Titre de l’intervention : « David Nebreda ou l’aliénation du reflet. Le miroir, un seuil de l’image de soi ? »
Passages, International Colloquium of French and Contemporary Studies, ST Louis, Etats-Unis, mars 2016. Titre de l’intervention : « Géométrie intérieure Francesca Woodman ou la tentation de l’espace »

Publication

2016
« Tango » in Branded, n° 13, 2016.
À paraître : « Les bouches sensibles, d’après les photographies d’Ann Mandelbaum », in Le Sensible et la photographie contemporaine, Topographie de l’art.

Divers

Collaboratrice de la revue Branded

Activités professionnelles

Bibliothécaire