Angèle Ferrere

Doctorante contractuelle, sous la direction de Mr. François Soulages.
ferrere.angele@gmail.com

Titre de la thèse (résumé)

Esthétique de la photographie de chantier urbain

Cette thèse fait l’hypothèse d’une esthétique de la photographie de chantier urbain. En s’appuyant sur les travaux de photographes contemporains (Alain Bublex, Stéphane Couturier, Joel Meyerowitz, Jean-Marc Bustamante) mais également sur des photographies de chantier du milieu du XIXe siècle (Charles Marville, Edouard Baldus, Louis-Emile Durandelle), elle soulève des enjeux esthétiques spécifiques à la photographie de chantier, révélant ainsi l’autonomisation d’un sujet qui s’inscrit depuis une vingtaine d’années dans un champ de recherche transdisciplinaire plus large. La réflexion que propose l’anthropologue Marc Augé dans son ouvrage Le temps en ruine (2003) constitue un des points de départ théorique de cette recherche, notamment dans la distinction qu’il analyse entre ruine et chantier, l’importance du chantier témoignant d’un changement de paradigme dans un monde contemporain en perpétuelle mutation, qui ne cesse de détruite pour reconstruire. Dès ses débuts, dans un contexte de révolution industrielle, la photographie s’est vue assigner un rôle d’enregistrement des grandes transformations urbaines, questionnant de façon significative l’ambiguïté inhérente au médium, entre document et art. Se constitue ainsi une iconographie du chantier qui interroge tant son sujet, la ville en transformation, que son médium, entre construction et déconstruction de l’image photographique. Par la rigueur du regard photographique, l’insaisissable fluctuation du monde est ainsi mise à l’épreuve d’une ontologie fixiste du réel. Indice visible de l’entropie inéluctable du monde, il n’est pas seulement objet de construction mais aussi de déconstruction du paysage, de son éclatement. En outre, se pose la question de la photographie de chantier à l’ère du numérique, alors que sont redéfinies les caractéristiques du médium dans son rapport au réel et à la construction de l’image.

Activités de recherche

Séminaires & cours
Suivi régulier : François Soulages, séminaire « Racines de symptômes contemporains sociétaux & artistiques » (1 lundi/mois, INHA)
François Soulages, cours « Méthode d’une esthétique » (mardi matin, Paris 8)
Autres: Michelle Debat, séminaire « Photographie comme portrait d’activité » (INHA), séance du
21/03/16 pour la discussion avec Stéphane Couturier (artiste de la thèse).

Colloque, conférence et journée d’étude suivis
Journée d’étude au Musée Rodin, « La photographie et l’espace » sous la direction de Michel Poivert, le 04/12/15.
Colloque « frontières géoartistiques & géopolitiques, géoesthétiques & géothéoriques », sous la direction de François Soulages, Éric Bonnet, Michel Costantini, Pascal Martin & Imad Saleh, Paris 8 le 18/12/15.
Conférence de Stéphane Couturier dans le cadre de son exposition à la MEP, le 25/02/16.

Organisation d’une journée d’étude
Organisation en cours d’une journée d’étude sur mon sujet de recherche « La photographie de chantier urbain », prévu pour le 15 novembre 2016, à l’Université Paris 8.

Entretiens avec les artistes photographes étudiés pour la thèse
17/03/16 : entretien avec l’artiste photographe Stéphane Couturier dans son atelier.
05/04/16 : entretien avec l’artiste photographe Alain Bublex.

Présentations du travail au directeur de thèse
13/10/15 : analyse orale et écrite d’une image du corpus de thèse.
24/11/15 : présentation orale et écrite de l’avancée de la recherche (pbm directeur, enjeux, etc.)
O2/02/16 : présentation orale et écrite de l’avancée de la recherche + présentation d’un plan.

Travail de recherche personnel
Constitution du corpus d’image précis pour la thèse.
Travail en bibliothèque, lectures…
Visites d’expositions.
Mise en contact avec artistes, conservateurs et théoriciens.

Publication

Angèle Ferrere, « La pensée de la marge chez Malraux », in Malraux le passeur de frontières, Paris, l’Harmattan, Coll. Eidos, 2015, pp. 131-144.
Angèle Ferrere, Art contemporain & chantier, Paris, l’Harmattan, Coll. Eidos, 2016. [Réalisation d’un livre à partir du mémoire de M2]

Activités professionnelles

Autorisation de cumul pour contrat d’une journée le 05/02/16 de 12h à 22h, en tant qu’assistante au Printing Show pour l’exposition du photographe Daido Moriyama à la Fondation Cartier.