Stephanie Carwin


Doctorante : sous la direction de Jérôme Glicenstein

stephcwin@gmail.com

Sujet de thèse : Les pratiques curatoriales contemporaines et la question de la temporalité

 

Activités de recherche :

Participation dans le projet de recherche « Histoire des expositions au XXe siècle », Centre Pompidou, projet mené conjointement par le Labex H2H Arts et la Bibliothèque Kandinsky-MNAM-CCI (mai-juillet 2015).

 

Publication : 

« Adapter la définition du musée aux défis du XXIe siècle » in Définir le musée du XXIe siècle. Matériaux pour une discussion. Sous la direction de François Mairesse, ICOFOM, Paris, 2017. 

« LE TEMPS, VITE. Labyrinthe d’hétérochronies », Carnet de recherche du catalogue raisonné des exposition du Centre Pompidou, août 2015.

 

Participation aux colloques :

« The Future Is Watching Us : Contemporary Art Exhibitions as Time Machines » au colloque international « Mundos (im)posibles : Futuro y utopía en la literatura, el cine y el arte », Centre culturel La Corrala / l’Université autonome de Madrid, Madrid, 25-27 octobre 2017.

« Adapter la définition du musée aux défis du XXIe siècle » au colloque international « Définir le musée du XXIe siècle », ICOFOM/Sorbonne Nouvelle, Paris, 9-11 juin 2017.

 

Activités professionnelles :

Traductrice indépendante (anglais) – y compris Milan. Capital of the Modern. Sous la direction de Lorenzo degli Esposti, Catalogue de pavillon d’architecture de l’Expo de Milan 2015, Actar Publishers, Milan, 2017.

Relectrice– revue OnCurating.org