Alisson Bisschop

abisschop(at)uliege.be

Doctorante boursière en histoire de l’art, Université de Liège (sous la direction de Julie Bawin) – collaboratrice scientifique EPHA (depuis septembre 2019)

 

Intitulé provisoire de la thèse :

Le colonialisme belge à l’épreuve de l’art contemporain : regards d’artistes sur l’histoire et l’héritage de la colonisation du Congo par la Belgique (1960-2020) »

Résumé de la thèse :

La présente recherche doctorale aborde la question du colonialisme belge dans le champ de l’histoire de l’art contemporain, depuis les années 1960 jusqu’à nos jours. L’objectif principal consiste à élaborer et à analyser un corpus d’œuvres d’art et d’expositions qui, en période post-coloniale, se sont référées à l’histoire de la colonisation du Congo par la Belgique. Plus précisément, il s’agit d’expliquer comment la problématique du colonialisme a été introduite dans le domaine des arts visuels en Belgique - en particulier depuis le tournant des années 1990-2000 -, tout en investiguant le contexte historique, social, politique et culturel dans lequel les divers projets envisagés ont vu le jour.

Interroger le regard des artistes sur cet héritage complexe paraît donc important et nécessaire, autant que d’investiguer les méthodes d’appropriation, de transmission et de relecture du passé colonial employées par ces artistes. De Marcel Broodthaers dans les années 1960 à Sammy Baloji dans les années 2010, cette étude mettra alors en exergue une série de démarches et de concepts variés, comme la critique postcoloniale dans le champ muséal et artistique, l’ « Archival Turn » de l’art contemporain, ainsi que la posture centrale de l’ « artiste-historien » ou artiste-chercheur, parmi d’autres. En phase avec les débats actuels sociétaux et scientifiques sur l’histoire et la mémoire de la colonisation, le projet doctoral permettra ainsi d’apporter une nouvelle perspective à ces diverses réflexions.

 

Diplômes et formation :

Master en Histoire de l’art et archéologie, orientation générale, à finalité approfondie, Université de Liège (2017)

Bachelier en Histoire de l’art et archéologie, orientation générale, Université de Liège (2014)

Publications et activités scientifiques :

Articles de périodiques (peer review) :

BISSCHOP Alisson, « L’histoire coloniale de la Belgique exposée à Venise : Luc Tuymans et la série Mwana Kitoko (Beautiful White Man) », dans Histoire de l’art, janvier 2018, n° 80, p. 125-136.

Articles tirés d’ouvrages collectifs :

BISSCHOP Alisson et DUBOIS, Yves, « Der Wartende (L’attente) d’Ernst Barlach », dans DUCHESNE, Jean-Patrick (éd.), L’art dégénéré selon Hitler. La vente de Lucerne, 1939, Liège, Collections artistiques de l’Université de Liège, 2014, p. 131-132.

 

Communications :

« La question du colonialisme belge dans l’art contemporain, depuis les années 1960 à nos jours », intervention dans le cadre du séminaire « Questions approfondies d’histoire de l’art de 1960 à nos jours » (prof. : Julie Bawin), Université de Liège, 22 novembre 2019.

 « Interventions artistiques et patrimoine colonial en Belgique : l’art comme vecteur de ‘décolonisation’ de l’espace public ? », communication orale, Journée doctorale module « Histoire de l’art » ED4 F.R.S.-FNRS, Université catholique de Louvain-la-Neuve, le 20 septembre 2019.

« La question du colonialisme belge dans le champ de l’art contemporain (1960-2020) », communication orale, Journée doctorale de l’Unité de Recherche Art, Archéologie, Patrimoine, Université de Liège, le 3 avril 2019.