Anna Seiderer

Seiderer Anna

Statut

Maître de conférences au département d’arts plastiques de l’Université Paris 8.

Membre du Laboratoire d’anthropologie des Mondes contemporains (LAMC) de l’Université Libre de Bruxelles et de la Gesellschaft für Ethnographie (GfE) de la Humboldt Universität à Berlin.

Membre du comité scientifique et chargée de la rubrique Créations de la revue Esclavages et Post esclavages (CIRESC/CNRS).

Membre du comité d’expert pour l’Université Franco-Allemande (UFA).

Contact  

Tel : 0033 (0) 650993858

Email : anna.seiderer@univ-paris8.fr / seiderer.anna@gmail.com

 

Mots Clefs

Esthétique/Art contemporain/Anthropologie/Archives/Musées/Postcolonialisme

 

Champs de recherche

- Etude du paradigme de l’ « artiste en ethnographe » dans la création contemporaine;

-   Analyse des processus de réécriture des archives et des collections à partir de leurs expositions;

-   Exploration des modalités de réécriture et de réinvention du passé dans les pratiques artistiques contemporaines ;

- Pratiques de l’archive dans l’art contemporain ;

- Modalités de transmission dans les musées postcoloniaux en Afrique et en Europe ;

- Critiques postcoloniales actualisées par les musées d’art et d’anthropologie ;

- L’exposition comme dispositif de transmission et de réécriture du passé.

 

Programmes de recherche

Projet UPL 2017-2018 Glissements de terrains. Les collections muséales réinvesties par le champ de l’art contemporain.

Séminaire EHESS Réécrire le passé colonial : enjeux contemporains des collections de musée (2016-2019) : https://enseignements-2018.ehess.fr/2018/ue/1729/

Atelier doctoral Le musée comme terrain: stratifications des héritages coloniaux, (2016-2019): https://enseignements-2018.ehess.fr/2018/ue/2435/

Projet de recherche Archives coloniales et regards d’artistes, Recherche menée dans le cadre d’un partenariat entre l’Ecole de Recherche Graphique (Bruxelles), le Musée royal de l’Afrique centrale (Tervuren) et l’Université Paris 8. Mai 2015-Dec 2018.

Projet CIERA France et Allemagne face aux héritages coloniaux : relectures contemporaines des collections de musée http://www.ciera.fr/en/node/13842

Projet ANR “Museums and Controversial Collections. Politics and Policies of Heritage-Making in Post-colonial and Post-socialist Contexts” (HeMaMuse), Agence Nationale de la recherche de Roumanie. Sept 2015- Nov 2017. http://www.nec.ro/research-programs/uefiscdi-cncs/te-projects/current/museums 

Projet Labex Arts-H2H 2014, « Archives au présent ».

Projet Labex Arts- H2H 2013, « Transmission et musées ».Projet Européen RIME. Sept. 2008- oct. 2014, « Ethnography Museums and World Cutures”

 

Publications

Ouvrage

— 2014 : Une critique postcoloniale en acte. Les musées d’ethnographie contemporains sous le prisme des études postcoloniales. Tervuren : Musée royal de l’Afrique centrale.

 

Direction d’ouvrages

— 2017 : Archives au Présent. Patrick Nardin, Soko Phay, Catherine Perret et Anna Seiderer (eds.). Saint-Denis: Presse Universitaire de Vincennes. (à paraître)

— 2016 : Danser le masque. Anna Seiderer (ed.). Musée royal de l’Afrique centrale : Tervuren.

— 2011: Fetish Modernity. Anne-Marie Bouttiaux and Anna Seiderer (eds.). Tervuren: Royal Museum for Central Africa.

 

Sélection d’articles

“In conversation with Lebogang Mashile. Venus Hottentot versus Modernity”. Rubrique Créations de la revue Esclavages et Post esclavages (CIRESC/CNRS) (à paraître)

—2018: « Empirical notes on the Exhibition « L’Un et l’Autre » at Palais de Tokyo » for the blog Wie Weiter mit Humboldts Erbe ? Ethnographische Sammlungen neu denken.https://blog.uni-koeln.de/gssc-humboldt/empirical-notes-on-the-exhibition-lun-et-lautre-one-and-the-other/

— 2017 : (avec Alexander SCHELLOW), “Empirical viewing of colonial films” in “No strings attached” Exploring the relationship between anthropology and contemporary arts, Kris RUTTEN (ed.), special issue of Critical Arts: South-North Cultural and Media Studies.

— « Pérégrination d’un télex : l’archive comme lieu de l’oubli » in Archives au présent. Patrick Nardin, Soko Phay, Catherine Perret et Anna Seiderer (eds.). Saint-Denis: Presses Universitaires de Vincennes.

— 2015 : « L’Anthropologie sous le prisme de l’art contemporain » in L’Art Même. Dossier spécial sur la Biennale de Venise. (mai 2015).

— 2015 : „Die Implementierung postkolonialer Theorien in die Arbeit Ethnologischer Museen Europas“- Les théories postcoloniales à l’œuvre dans les musées d’ethnographie européens- in Berliner Blätter : 106 - 188.

— 2013 : “The Legacy of Pierre Fatumbi Verger in the Ouidah Museum of History (Benin) - development of an ambivalent concept of Hybridity” in History in Africa vol.40. Cambridge Journal: 295-312

— 2011 : “Modernity as ‘Object’ of Desire “, in Fetish Modernity. Anne-Marie Bouttiaux and Anna Seiderer (eds.). Tervuren: RMCA: 133-137.

— 2011 : « Eros civilisateur- représentations idéales et pratiques de la transmission » in Cahiers philosophiques,n° 124. Paris: SCEREN (CNDP-CRDP): 23-42.

— 2010 : « Unique Copy » in Géo-Graphics, a map of art practices in Africa, past and present. Anne-Marie Bouttiaux and Koyo Kouoh (eds.). Brussels: Centre for Fine Arts: 58-62.

— 2010 : « L’Archive à l’ère de la reproductibilité technique », in La Vie des musées, n° 22. Bruxelles: Association francophone des musées de Belgique: 103-106.

— 2010 : « The Postcolonial Museum as a Way of Worldmaking », in The Politics and Aesthetics of Cultural Worldmaking. Ansgar Nünning, Vera Nünning, Birgit Neuman (eds.). Trier: Wissenschaftlicher Verlag Trier (WVT): 181-191

— 2009 : « Réinvention de la tradition vodoun par l’art contemporain », in Risita africa e mediterraneo, n° 67, Bologne, juillet 2009: 10-15.

— 2008 : « La Muséification des objets vodou : un dispositif de légitimation identitaire, in Revue Tabou n° 5. Musée Ethnographique de Genève: Infolio: 387-409.

— 2007 : « Musée post-colonial, musée décolonisé ? Analyse du Musée Ethnographique Alexandre Sénou Adandé de Porto-Novo au Bénin » in Risita africa e mediterraneo, n° 60-61, Bologne: 12-17.

— 2007 : « Mémoires sous vitrines : mises en scènes de l’esclavage dans les musées du Bénin et du Ghana », in Conserveries Mémorielles. Québec: Revue de l’Université de Laval. (en ligne : http://cm.revues.org/116)

 

CONFERENCES/SEMINAIRES (sélection)

—janv.2019 : « Films de famille. Anamènse coloniale » in Africa in the World, the World in Africa. V Dies Academicus. Academie Ambrosiana, Milan.

—déc.2018 : « Esthétisation de la mémoire de l’esclavage et de la traite au Bénin : expositions des œuvres de Cyprien Tokoudagba ». Journée d’étude à l’Université d’Abomey Calavi, Institut Français. Bénin.

—nov 2018 : « Find the Less Good Idea ».Introduction des interventions-performances Tony Miyambo, Jane Taylor, Nhlanhla Mahlangu and Bronwyn Jane. Séminaire de l’EHESS Réécrire le Passé colonial: enjeux contemporains des collections de musées, à l’Ecole Normale Supérieure, Paris.

—juill 2018 : « Le musée colonial à l’épreuve de la décolonisation ».Ecole doctoral Processus de patrimonialisation, usages et « muséification » du passé.Ecole du Patrimoine Africain et centre d’art Ouadada. Porto-Novo, Bénin.

—mai 2018 : Workshop Pratiquer les films coloniaux. Khiasma.

—dec. 2017: « L’identité en jeu. Ethnicisation de l’art contemporain en Afrique du Sud », Colloque (dés)identification de la création artistique. Université de Lorraine, Metz.

—oct. 2017 : « Mises en récits de l’esclavage dans la Slave Lodge, à Cape Town », Journées d’études : Passés perpétuels, passés en sursis. Sites et récits commémoratifs des traites esclavagistes, 12&13 octobre 2017, CNRS/MMSH. Aix en Provence.

— avril 2017: “Sketching within colonial films” at the Workshop : Art and artifacts at the Jon Hopkins University, Baltimore.

— octobre 2016 : Chair pour le colloque „What do contentious objects want?, Political, epistemic and artistic cultures of return”, Kunsthistorishes Institut de Florence- Max Plack Institut.

— octobre 2016 : « L’utopie coloniale fait son cinéma ». Workshop. Ecole de Recherche Graphique, Bruxelles, Belgique.

— juillet. 2016 : « Colonial films in contemporary eyes », EASA, Milan. 

 — Fév. 2016 : Séminaire annuel de l’ERG à Bozar. Présentation du projet de recherche sur les films coloniaux avec Alexander Schellow, Aglaia Conrad, Raphaël Pirenne et Grace Winter.

— mars 2015 : « Anthropologie et muséologie ». Intervention à l’Université Libre de Bruxelles. « Le fétiche comme opérateur critique ».

— mars 2015 : Intervention au séminaire de recherche « Cliniques de l’ailleurs. Association freudienne de Belgique.

— 2014-2015 : Séminaire de recherche Karawane – Pavillon belge de Venise (2015) & Ecole de Recherche Graphique (ERG), Bruxelles

— novembre 2014 : « La photographie comme médium artistique et/ou historique ». Intervention à l’université de Louvain la Neuve.

— octobre 2014 : « Pérégrination d’un télex : une archive coloniale en question ». Colloque initié par Patrick Nardin, Soko Phay, Catherine Perret et Anna Seiderer au Centre Pompidou Metz.

— juin 2014 : « Ritualisierung der religiösen Sammlungen in ethnologischen Museen », dans le cadre de la conférence « Quo vadis, Völkerkundenmuseum? Bilder der Vergangenheit, Debatten der Gegenwart und Perspektiven für die Zukunft ethnologischer Sammlungen an Museum und Universität ». Colloque de la Bonner Altamerika-Sammlung (BASA), dirigé par Michael Kraus et Karoline Noack.

— mai 2014 : « Performativité des rituels au musée », conférence donnée dans le cadre du colloque « Evaluer, adapter et transmettre les rituels en contextes religieux et laïques : regards pluridisciplinaires ». Colloque initié par Emma Gobin et Maxime Vanhoenacker au Musée du quai Branly.

— mai 2014: « Archives au présent », Séminaire mené dans le cadre du projet Labex aux Archives Nationales avec l’Université Paris 8, le Centre Pompidou Metz, le Musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren, les Laboratoires de recherche GfE de la Humboldt Universität de Berlin et le LAMC de L’Université Libre de Bruxelles.

— avril 2014 : « Une critique Postcoloniale en Acte » au Musée royal de l’Afrique centrale, Tervuren.

— janvier 2013 : « Ritualisation du patrimoine muséal- réinvention et détournement de l’archive », conférence dans le cadre du colloque international « Techniques de transmission : l’« Autre » au cœur des politiques patrimoniales ». Organisé aux Archives Nationales de Paris, par Patrick Nardin, Soko Phay, Catherine Perret et Anna Seiderer. Institutions partenaires: Université Paris 8, Ecole Doctorale de Copenhague et l’université de Leeds.

— novembre 2012 : „Implementation der postkolonialen Theorie in heutigen europäischen Ethnographie Museen“. Conférence dans le cadre du colloque: „Zwischen Ojekt, Text, Bild und Performance : Repräsentationspraktiken Ethnographischen Wissens“ organisée par la Gesellschaft für Ethnographie, en collaboration entre la Freie et la Humboldt Universität.

— novembre 2011 : “The Legacy of Pierre Fatumbi Verger in the Ouidah Museum of History (Benin) - development of an ambivalent concept of Hybridity” Conférence dans le cadre du colloque « 50 years of African Liberation » organisé par l’African Studies Association (ASA) à Washington.

— mai 2011 : « Pratiques muséales au regard de l’esclavage et de la traite au Bénin » Conférence au colloque international « Exposer l’esclavage : méthodologies et pratiques » dirigé par Françoise Vergès au musée du quai Branly.

— mars 2010 : Conférence sur les « mises en scènes de l’esclavage dans les musées du Bénin : ambivalence mémorielle et recherche d’un consensus ». Séminaire de recherche Communauté, frontière, identité : la traite et l’esclavage dans les sciences sociales. Centre International de Recherche sur les Esclavages (CIRESC)- EHESS.

— novembre 2009 : « Memorials against Memories », in Poétics of Memories. Séminaire organisé par le laboratoire de recherche Créart-Phi de l’Université de Paris X – Nanterre et l’Ecole doctorale de Copenhague.

— mai 2009 : “Memory of Congo, the colonial Time”. Intervention au séminaire organisé par le laboratoire de recherche Créart-Phi de l’Université de Paris X – Nanterre et l’Ecole doctorale de Copenhague.

— mars 2009 : Discutante pour présentation de l’article d’Anne-Marie Losonczy, « La muséification du passé récent en Hongrie post-communiste », au Laboratoire d’anthropologie des Mondes Contemporains, ULB.

— novembre 2008 : “The impasse of transmission of “postcolonial” scenography – analysis of the Tropen exhibition in the Gropius Bau”, Conférence du Créart-Phi, Université Paris X-Nanterre. 

 — juillet 2008 : « Le musée Postcolonial à l’épreuve de la décolonisation », Conférence à l’Ecole du Louvre, Paris.

— mai 2008 : « L’hybridité mise en scène dans les musées postcoloniaux : exemple du musée de Ouidah ». Séminaire Art, Politique et Technique, Université Paris-X Nanterre.

— novembre 2007 : « Centenaire de Béhanzin : renégociation de l’histoire au musée ». Colloque organisé dans le cadre des vingt-cinq ans du West African Museum Program (WAMP) à Dakar.

— juillet-Août 2007 : « Narration : paradigme du musée postcolonial ». Conférence dans le cadre du ESSCS European Summer School in Cultural Studies à Heidelberg.

— mai 2007 : « Between Modernism and Postmodernism: the Colonial Heritage through Benin’s Museums », Université de Copenhague, Danemark.

— septembre 2006 : « Palais royal d’Abomey: mise en scène d’un traumatisme collectif ? », Colloque Quand les racines de l’identité plongent dans l’actualisation de la mémoire du traumatisme collectif. EHESS, Paris.

 

Tables rondes

— avril 2016 : Journée d’étude « Actualité de la recherche ». Discussion des dernières publications de la collection Esclavages chez Karthala. CIRESC. Cité Internationale Universitaire, Paris.

— février 2013 : Table ronde sur la religion vodun comme facteur de cohésion sociale en Afrique et en Haïti au Musée d’art moderne et d’art contemporain (MAMAC) de Liège.

— mars 2012 : Discutant pour la recherche de Manon Istasse, « Une investigation du patrimoine culturel en médina de Fès : de l’attachement aux maisons à la circulation d’un référent», au Laboratoire d’anthropologie des Mondes Contemporains, ULB.

— février 2011 : Rencontre autour de la publication de l’article « Eros civilisateur- représentations idéales et pratiques de la transmission » n° 124 de la revue Cahiers Philosophiques au musée du quai Branly. 

 

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

Chargée de recherche 

— jusque sept. 2015: Chargée de recherche pour l’art contemporain au Musée royal de l’Afrique centrale, Tervuren.

— 2008-2014 :Chargée de recherche pour le projet européen Ethnography Museums and World Culture (RIME).

—2009 : Recherche sur les films d’archives pour le projet de numérisation et de transmission des films coloniaux belges édités à l’occasion des cinquante ans d’indépendance du Congo, du Rwanda et du Burundi.

 

Organisation d’évènements scientifiques

— 11-14 juin 2019 : Co-organisatrice, avec Lotte Pelckmans, du Panel ART07- Connecting Image and Imagination : the Arts on/and African slavery. ECAS- Edinburg.

— 9-10 mai 2019 : Colloque les sémiophores des traites et des esclavages. 7ème rencontres atlantiques. Musée d’Aquitaine de Bordeaux et le CIRESC, CNRS.

— 2016-2019 : Ecoles d’été doctorales Art et Anthropologie. Les processus de patrimonialisation, les usages et la "muséification" du passé en lien avec la construction nationale, à Istanbul (Turquie) en 2016, à Cape Town (Afrique du Sud) en 2017, Porto-Novo (Bénin) en 2018, Cape-Town & Johannesburg (Afrique du Sud) en 2019.

— 2016-2019 : Séminaire de recherche à l’EHESS. Réécrire le passé colonial : enjeux contemporains des collections de musée.  Centre Maurice Halbwachs (EHESS/ENS)

Responsables du séminaire: Benoit de L’Estoile (CNRS/ENS/Centre Maurice Halbwachs/ PSL), Felicity Bodenstein (Kunsthistorisches Institut à Florenz), Margareta von Oswald (EHESS/Humboldt-Universität zu Berlin), Damiana Otoiu (Université de Bucarest), Dominique Poulot (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Laurella Rinçon (Ministère de la Culture) et Anna Seiderer (Université Paris 8).

— janvier 2013 : Organisation du colloque international « Techniques de transmission : l’« Autre » au cœur des politiques patrimoniales », avec Patrick Nardin, Catherine Perret, Soko Phay, aux Archives Nationales de Paris. Institutions partenaires: Université Paris 8, Ecole Doctorale de Copenhague et l’Université de Leeds.

— octobre 2011 : Organisation de la Rencontre Internationale « Objets/sujets migrants », au Musée royal de l’Afrique centrale, Tervuren.

— 2004 : Conception et mise en œuvre du séminaire Exposition d’objets X, Analyse des enjeux politiques de l’exposition d’objets « non occidentaux », à l’Université de Paris X-Nanterre.

 

Activités éditoriales

— Depuis nov. 2017- Membre du comité éditorial de la revue Esclavages & Post esclavages /Slaveries & Post Slaveries (CNRS)et responsable de la rubrique „Créations“. (premier numéro prévu printemps 2019)

—  2017 : Archives au présent. Patrick Nardin, Soko Phay, Catherine Perret et Anna Seiderer (eds.). Saint-Denis: Presses Universitaires de Vincennes.

— 2016 : Danse des masques. Jubilation des corps. Anna Seiderer (ed.). Tervuren: Musée royal de l’Afrique centrale.

— 2011: Fetish Modernity. Anne-Marie Bouttiaux and Anna Seiderer (eds.). Tervuren: Royal Museum for Central Africa.

— 2010 : Traduction de l’essai Bénin de Barbara Plankensteiner. Milan : Cinq Continents, Vision d’Afrique.

— 2007 : Codirection de la Revue Conserveries Mémorielles de la chaire de recherche du Canada en histoire comparée de la mémoire. Université de Laval.

 

Expositions

- Depuis 2018 : Projections – Performances sur les films coloniaux avec le collectif Greyzone Zebra : à Khiasma (Lilas, France) ; pour la Biennale Contours (Mechelen. Belgique), avec  Picha à Lubumbashi (Congo RDC), au Wiels (Bruxelles. Belgique).

— ­2010-2011 : Commissaire de l’exposition itinérante Fetish Modernity avec Anne-Marie Bouttiaux. Exposition inaugurée à Tervuren an avril 2011, elle a voyagé pendant trois ans dans les musées d’anthropologie de Madrid, de Prague, de Vienne, de Leiden et de Stockholm.

- 2009-2010 : Membre du Comité scientifique de l’exposition Cinquante ans d’indépendance au Congo élaborée au Musée royal de l’Afrique centrale: Commissaire d’exposition Bambi Ceuppens.