Archives – Journée d’études de la revue Marges

Revue d’art contemporain – Presses Universitaires de Vincennes

Le Samedi 22 octobre 2016.
À l’INHA, Salle Walter Benjamin, 2 rue Vivienne, 75002 Paris (Métro Bourse) de 9h à 13h et de 14h à 17h
Entrée libre

Les archives deviennent un instrument de plus en plus central pour l’art contemporain, aussi bien dans la pratique des artistes que dans le travail des chercheurs. D’une part, on observe une « pulsion d’archive » (Hal Foster) dans la pratique d’artistes qui se servent des archives comme d’un matériau pour leurs œuvres. D’autre part, l’archive est devenue un instrument fondamental pour la recherche sur l’art contemporain. L’art contemporain étant fréquemment conçu comme une pratique éphémère, on ne peut l’atteindre que par ses traces et réminiscences (photographies, récits, enregistre- ments...). Et là où l’objet n’a pas disparu, il a souvent perdu sa centralité.
Mais cela pose encore un problème : qui constitue ces archives ? Et dans quel cadre sont-elles conservées ? Loin d’être un dispositif neutre, la « condition de l’archive » (Jacques Derrida) est un « lieu d’autorité ». L’archive peut être un ins- trument de pouvoir, imposant des récits idéologiques et des identités gées, ou elle peut permettre de reconstruire à rebours l’histoire des « hommes infâmes » (Michel Foucault). Dans d’autres cas, il s’agit de mettre en question non seu- lement les modes de fonctionnement, mais aussi la fragilité des institutions chargées de la conservation archivistique, révélant ainsi l’instabilité de la mémoire sociale.
La réflexion critique sur le dispositif de l’archive apparaît d’autant plus nécessaire que l’on assiste à une fétichisation progressive des archives : elles font de plus en plus l’objet d’expositions et, tandis que les institutions se les disputent, leur prix monte sur le marché. Mais l’actuelle valorisation des archives peut être vue aussi comme un symptôme de leur disparition, au moins sous leur forme matérielle habituelle, du fait de leur numérisation progressive.

Pour télécherger le programme complet :

PDF - 46.3 kb