Vincent Duché

Doctorant contractuel, sous la direction de Mme Michelle Debat (EPHA) et Mr Cédric Plessiet (INREV)
vincentduche@gmail.com


Le visage calculé.
Le calcul algorithmique appliqué à la représentation du visage comme « paradigme de l’indicialité »

Cette recherche développe un projet théorique sur l’indicialité à partir du calcul de l’image du visage, et se propose d’en analyser sa validité en fonction des restructurations pratiques, techniques et théoriques (histoire et esthétique de l’image photographique) engendrées par la numérisation de l’image (structure informationnelle) et sa mise en réseau (web - milieu). Nous nous proposons de théoriser l’indicialité à partir plus précisément du calcul algorithmique appliqué à la représentation du visage.
  Les théories photographiques modernistes (A. Bazin, R. Krauss, P. Dubois, H. Van Lier) fondées notamment sur la trace, l’indice et l’empreinte physique ne trouvent que peu d’ancrage à l’ère numérique qui a grandement déplacé les enjeux de l’indicialité et ce que l’historien de l’art Carlo Ginsburg entrevoyait dans les traces comme « racines d’un paradigme indiciaire » in Mythes, emblèmes, traces (1986) s’appuyant lui-même sur la notion de paradigme travaillé par Thomas Kuhn in Les Structures des révolutions scientifiques (1972) .
  Notre projet entend ainsi théoriquement contextualiser et actualiser les notions d’indicialité afin d’élaborer en quoi celles-ci peuvent ou non être objet d’un nouveau paradigme dans le champ des nouvelles représentations numériques du visage et pour cela, s’appuyer pratiquement sur l’analyse de la production d’artistes et chercheurs, dont le travail et la recherche portent sur le caractère indiciel de ce paysage numérique dans ses relations à la représentation du visage (photogrammétrie, simulation du visage en images de synthèse 3D).
Comment « la matérialité » (elle-même à définir) de l’image technique (base de données et ses enjeux esthétique et socio-culturel) permet-elle de nouveaux modes d’accès et une prise directe ou non sur le réel ? Dans quelle mesure le calcul algorithmique du visage photographié est-il dans un rapport purement référentiel et indiciel (ou non) à la représentation du visage ?


Activités de recherche

-Expérimentations technologiques menées au sein du laboratoire INREV (photogrammétrie, scanning, calcul algorithmique et simulation du visage en images de synthèse 3D)

- Participation au Séminaire de recherche « La photographie en Acte(s) » (dir. M. Debat) et responsable de la diffusion/Valorisation du séminaire-atelier inclus « La photographie comme portrait d’activités et autres démarches peu orthodoxes » (INHA- Paris 8- EA 4010- EPHA)


Présentations de la recherche

- Atelier thèse recherche-création en photographie, en art contemporain et en cinéma (Paris 8 EDESTA – 06-02-2017
- Séminaire de recherche (Masters/Doctorants) « La photographie en Acte(s)» (dir. M. Debat) (INHA- Paris 8- EA 4010- EPHA) – 07-09-2016


Publication

À venir
Vincent Duché, « Le visage calculé », in TXT3, Paris, Éditions B42.